Les critères pour identifier un patient palliatif sont publiés au Moniteur Belge

L’Arrêté Royal fixant les critères pour identifier un patient palliatif a été publié aujourdhui au Moniteur Belge. Les critères sont ceux du 1er volet de l’outil PICT. Ils permettent une identification plus précoce du patient palliatif, indépendamment de sa pathologie.

Parallèlement, la Ministre Maggie De Block a débloqué un budget de 6 millions d’euros pour encourager la planification anticipée des soins (Advance Care Planning ou ACP).  Pratiquement, un nouveau code INAMI sera prochainement publié. Il donnera droit droit à un honoraires spécifique pour le médecin qui, après avoir identifié un patient comme palliatif, aura pratiqué un ACP.

L’ACP est  un processus de concertation entre le patient et son médecin, qui inclut les proches et l’équipe soignante, sur l’orientation commune des soins et des traitements à mettre ou non en œuvre. Il s’agit d’une démarche proactive et anticipative, qui facilite les prises de décision dans les situations d’urgence ou lorsque le patient n’est plus en état d’exprimer clairement ses volontés. Au terme de cet entretien, le patient peut éventuellement rédiger des directives anticipées.


Il faut noter que même si il y aura un seul honoraire spécifique par patient, l’ACP est un processus dynamique et continu qui ne se limite pas à un seul entretien.

Ce projet, défendu par les 3 fédérations de soins palliatifs au sein de la Cellule Fédérale d’Evaluation, représente un grand pas en avant. En effet, l'identification attirera plus précocément l’attention des médecins sur les besoins du patient en terme de qualité de vie et de soulagement. L‘incitant financier les encouragera à initier un dialogue avec le patient sur ses valeurs et ses préférences. De la sorte, celui-ci pourra bénéficier de soins jugés plus appropriés, car en accord avec ses volontés.

Reste à intensifier les formations en communication des médecins et autres dispensateurs de soins.


Arrêté royal fixant les critères pour identifier un patient palliatif,  20 novembre 2018 ->


Communiqué de presse, Maggie De Block, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, 20 novembre 2018 - Quels soins souhaitez-vous en fin de vie - Parlez-en avec votre médecin et votre famille ->

FBSP-hor-01.png

© 2014 – 2020 FBSP / BFPZ  n° BE 0461.422.268 - Tous droits réservés  / Alle rechten voorbehouden