top of page

Compte-rendu du symposium « Soins Palliatifs Intégrés » organisé par InSUP-C et EAPC-RN, 30 septembr

Compte-rendu par Marie Friedel, RN, PNP, MSc, Dipl PallC (Paeds) du symposium co-organisé par le programme européen « Integrated palliative care » InSUP-C (EU-FP7 ; n° 305555) et l’European Association of Palliative Care Research Network (EAPC-RN).

Ce symposium, qui s’est déroulé le 30 septembre 2016 au Musée des Sciences Naturelles de Bruxelles, clôturait un programme de recherche financé par la Communauté Européenne et rassemblant 11 partenaires issus de 5 pays différents (Belgique, Allemagne, Hongrie, Pays-Bas et le Royaume-Uni) afin d’identifier et de diffuser les pratiques innovantes en matière de soins palliatifs intégrés.


Les résultats des études entendues pendant ce symposium révèlent quatre idées principales :

  • Les soins palliatifs intégrés représentent un défi. La nécessité de s’ouvrir davantage aux autres disciplines, principalement à la médecine générale a été répété à maintes reprises. Il est essentiel de collaborer main dans la main avec tous les acteurs déjà présents autour du patient et de sa famille.

  • L’affirmation que les soins palliatifs représentent un droit peut ne pas être entendu par certains. Il serait préférable de parler de justice sociale, d’équité dans l’accès aux soins palliatifs.

  • Il est essentiel de développer des pratiques transparentes, un cadre de travail clair explicitant les démarches et prises de décision en soins palliatifs afin d’être crédibles vis-à-vis des professionnels de la santé.

  • Il  convient  de  garder  le  terme  « soins palliatifs »  plutôt  que  celui  de  « soins continus », « de liaison » ou de « soutien » et de prendre le temps d’expliquer aux professionnels de la santé et aux patients ce qu’il représente.


Commentaires


FBSP-hor-01.png
bottom of page