Comment rendre votre dernier voyage plus confortable ? " Osez en parler ! " Rendez-vous à la gare de


EN PRÉPARATION À LA JOURNÉE MONDIALE DES SOINS PALLIATIFS, LA FBSP ORGANISE UNE DISTRIBUTION DE « PALLIAPASS » AFIN DE SENSIBILISER LE PUBLIC À LA DÉCOUVERTE DES SOINS PALLIATIFS.

L’évènement Ces vendredi 11 et samedi 12 octobre aura lieu à Bruxelles, gare Centrale, une distribution de « Palliapass » rappelant les bien connus Railpass utilisés par les voyageurs. Le but est de sensibiliser le public à l’occasion de la journée mondiale des soins palliatifs de ce 12 octobre 2019. Ces pseudos billets sont destinés à encourager les personnes à s’informer sur les différentes offres de soins en cas de maladie grave. Avec des messages explicites et quelques témoignages, ces billets sont une invitation à réfléchir sur les conditions du « dernier voyage ».

Les soins palliatifs

Pour la Fédération Bruxelloise des Soins Palliatifs (FBSP), il est question de libérer la parole sur un sujet malheureusement encore trop tabou dans notre société. Le souhait est d’ouvrir un dialogue anticipé sur les choix de fin de vie.

Le Palliapass

Dans le premier scénario (barré en rouge), les choix de fin de vie - y compris l’option palliative- n’ont pas été abordés anticipativement. Le risque est grand que les soins habituels soient poursuivis jusqu’à la fin : passages aux urgences, ré-hospitalisations, examens, etc. Ce scénario entraîne, dans une situation de fin de vie, un stress évitable pour le patient et son entourage.

Dans le deuxième scénario (en bleu), un dialogue ouvert entre un médecin traitant et son patient a amené celui-ci à choisir des soins palliatifs à domicile. Son souhait d’être accompagné par ses proches, ses soignants habituels et une équipe palliative a été clairement exprimé et a pu être respecté.

Évidemment, chaque situation est particulière et ces deux cas servent d’exemples. Les soins palliatifs représentent toujours un service personnalisé et adapté à chaque cas précis.

Des chiffres étonnants

Sur 110.000 personnes décédées par an en Belgique, il est estimé que 50 à 70% auraient pu faire appel aux soins palliatifs.

Alors qu’une majorité des personnes (plus de 80 %) souhaitent terminer leurs jours dans leur environnement familier entourés de leurs proches, une étude montre que 15 % seulement ont bénéficié des mesures de soutien de soins palliatifs à domicile (Maetens et al, BMJ Open 2019).

Selon une revue Cochrane de 2013, l’intervention des équipes spécialisées en soins palliatifs permet de réduire significativement la douleur et les autres symptômes perturbants, et de doubler les possibilités de rester à domicile jusqu’à la fin.

En moyenne, les soins palliatifs sont commencés au cours des 2 dernières semaines de vie. C’est beaucoup plus tardif que dans d’autres pays d’Europe et d’autres pays industrialisés (Etude FLIECE, 2015).

Avec cette action, le FBSP souhaite que le « Palliapass » ouvre les esprits et que les Bruxellois se sentent confiants dans la préparation de leur ultime voyage. Cette action est réalisée en partenariat avec l’association br.e.l. (Brusselse Expertise Levenseinde).

CONTACT PRESS

Mr. Thomas Wojcik Tel : + 32 2 648 04 02 Email : federation@fbsp.be www.fbsp-bfpz.be

La FBSP est agréée par la Commission Communautaire Française (Cocof). Avec le soutien de la Commission communautaire commune (Cocom


FBSP-hor-01.png

© 2014 – 2020 FBSP / BFPZ  n° BE 0461.422.268 - Tous droits réservés  / Alle rechten voorbehouden